Comment choisir un prestataire SEO

Vous avez fait faire un site Internet (marchand ou non) mais les résultats sont au deçà de vos espérances. Vous aurez-t-on menti ? Vous a-ton bien conseillé ? Votre site web est-il « taillé » pour atteindre vos objectifs ? Vos objectifs sont-ils surévalués ?

Seul un bon prestataire SEO peut vous aider à avancer, à comprendre ce qui freine votre croissance sur le numérique et à vous aider à apporter les corrections nécessaires.

Si Google vend de la publicité via sa plateforme AdWords, Google sait aussi donner de bons conseils pour choisir votre prestataire SEO.

Voici donc une retranscription de la vidéo de Maile Ohye (Google – Developer Programs Tech Lead) dont je partage le point de vue sur l’idée que l’on devrait se faire d’un bon prestataire SEO (vidéo originale en anglais en bas de l’article)

 

Tout d'abord, un petit lexique pour vous faciliter la lecture :

SEO : Optimisation pour les moteurs de recherche
ULR : Adresse Internet d'une page
Convertir : Amener un prospect à effectuer une action (commande, inscription, partage sur réseaux sociaux.)
Index : Base de données que les moteurs de recherche nous délivrent dans les SERP
SERP : Page résultat d'un moteur de recherche pour une requête donnée

Voici donc quelques conseils pour choisir le bon prestataire SEO pour une mission à long terme.
Ces informations peuvent également vous aider à identifier un prestataire trop débutant, douteux, voir carrément mauvais.

Choisir un prestataire SEO sert donc bien à faire progresser votre site dans les résultats de recherche et ce, aussi bien d’un point de vu « quali » que « quanti ».

Attention, une bonne agence SEO ne vous délivrera pas de secret magique pour la réussite de votre projet web et arriver en 1ère position. Donc si l’on commence par vous annoncer que l’on vous relèvera des « trucs magiques » qui fonctionnent, c’est plutôt mauvais signe.

D’autre part, il est important de comprendre que la réussite de votre projet web n’est pas garanti par l’agence SEO; c’est bien la qualité de votre site Internet qui est en jeux si vous souhaitez progresser. Votre prestataire est là pour vous aider à atteindre cet objectif pour in fine améliorer vos résultats.

Donc, pour réussir avec le SEO, il vous faudra un site optimisé par

  1. La qualité du contenu qu’il fournit,
  2. La qualité de son code
  3. La qualité de sa structure
  4. La qualité de sa popularité

reussir-projet-internetAvec ceci à l’esprit, il est logique d’imaginer qu’un utilisateur aura plus envie de convertir sur un site, clair, de qualité et qui répond à l’ensemble de ses questions. Améliorer l’expérience utilisateur est un facteur très important pour le succès de votre projet Internet.

 

Qu’est-ce qu’un bon prestataire SEO ? Comment le choisir ?

Il aura toujours l’amélioration de l’expérience utilisateur en tête

Il vous orientera vers les bonnes pratiques recommandées par les moteurs de recherche (des conseils les plus simples et évidents à ceux plus complexes à mette en œuvre)

Dans la majeure partie des cas, le bénéfice apporté par un bon SEO ne sera visible qu’après 4 à 12 mois de suivi et d’ajustement.

La question (surement la plus importante) qu’il faut poser à un prestataire SEO avant tout autre chose est donc :

« Suivez-vous les recommandations des moteurs de recherche » dans votre démarche ?

Cela peut paraitre une question évidente et anodine mais sachez que certains prestataires utilisent des techniques dites BlackHat (Chapeau noir) qui sortent des recommandations officielles (dites WhiteHat – Chapeau blanc) et qui peuvent à court, moyen ou long terme s’avérer désastreuse pour votre site Internet (pénalité ou exclusion de l’index)

Semble-t-il s’intéresser vraiment à vous et à votre business ?

Un bon prestataire SEO ne doit pas s’intéresser uniquement à votre classement dans les moteurs de recherche mais plutôt à la manière qu’il pourra vous aider dans votre business.

Voici une liste de question que devrait vous poser votre interlocuteur lors de vos premiers rendez-vous :

  1. Qu’est ce qui fait que votre entreprise est unique dans sa démarche ? sur ce qu’elle propose comme produits et/ou services. Quels sont les bénéfices clients ? Normalement, un bon prestataire SEO doit ensuite vous demander si ces avantages sont bien mis en évidence sur votre site Internet.
  2. Quel est le profil de vos clients actuels ? Comment arrivent-ils votre site Internet ?
  3. Quelle est la répartition de vos sources de revenu et comment les moteurs de recherches peuvent vous aider ?
  4. Quels autres canaux utilisez-vous actuellement ? (Publicité classique, réseaux sociaux ?)
  5. Qui sont vos concurrents ? Que proposent-ils sur Internet et/ou dans le monde réel ?

Si le prestataire SEO ne vous pose pas ce type de questions, c’est peut-être un signe qu’il ne s’intéresse pas vraiment à vous et à votre entreprise : notre conseil, changez de prestataire.

Il est vrai qu’il est difficile de trouver une agence SEO qui connait parfaitement votre secteur d’activité, vos clients et votre quotidien mais gardez à l’esprit qu’un SEO doit être un partenaire complémentaire. A vous de lui faire découvrir votre univers et à lui, avec sa connaissance du web de mettre le tout en adéquation.

Demandez-lui des références

Dans la mesure du possible, essayez de contacter ses références afin de demander en quoi l’intervention de ce prestataire SEO a été bénéfique pour leur projet web.

Un bon prestataire SEO doit vous apparaitre comme une personne avec qui vous pouvez apprendre et progresser et qui semble prendre soin de vos demandes et besoins.
Rappel : il ne doit pas se focaliser uniquement sur votre classement mais doit vous faire prendre conscience, en véritable partenaire, du fonctionnement d’un moteur de recherche pour vous faire progresser.

Commencer par un audit SEO

Partie Technique

Nous y sommes, vous avez choisi votre agence SEO alors commencez par lui donner un accès à la Search Console Google de votre site ainsi qu’à Analytics. Ensuite il est important d’effectuer un audit afin que votre prestataire réalise une liste de corrections qu’il juge prioritaires pour votre SEO.

Si vous êtes une grande entreprise, n’hésitez pas à faire appel à plusieurs Agences SEO et faites réaliser plusieurs audits.
A la présentation des résultats, vous pourrez comparer les méthodes et les approches afin de pouvoir retenir celui qui vous semble le mieux répondre à vos problématiques (toujours dans le cadre d’une mission sur le long terme).

Dans cet audit, il devra vous présenter les améliorations possibles avec ce type de structure :

  1. Le problème
  2. La correction proposée
  3. Un chiffrage (en temps ou en cout).
    Important : si vous avez des personnes responsables de votre site Internet comme des développeurs, le prestataire SEO devra pouvoir les consulter pour savoir s’il existe des contraintes techniques sur votre site Internet.
  4. Le bénéfice de cette correction (cela peut être un impact dans le classement, dans la qualité des prospects et/ou les conversions)
  5. Prévoir une période de suivi pour ajuster le SEO et corriger des modifications qui se seraient jugées non-optimales.

Dans votre audit Technique, votre Agence SEO devra être capable d’identifier les problèmes liés à

  • Structure de liens interne
  • Indexabilité globale du site
  • Paramètres d’URL
  • Connectivité du serveur
  • Codes de réponses de vos pages

Si elle mentionne que votre site contient du contenu dupliqué qu’il faut absolument corriger, assurez-vous qu’il vous communique les URL concernées et qu’il s’agit bien de contenu dupliqué.

Partie SERP

Les résultats devront idéalement être classés dans des catégories distinctes comme les résultats directement liés à votre marque et des résultats génériques dans lesquels votre marque apparait.

Les résultats de votre marque

Dans cas, il s’assurera que vos visiteurs bénéficient d’une expérience de surf utile, agréable afin qu’ils trouvent rapidement ce qu’ils recherchent et convertissent.

 Les résultats avec des requête plus génériques

Améliorer le contenu

L’agence SEO peut alors vous aider à trouver des idées de réponses aux questions que se posent vos clients potentiels, vous montrer ce que font vos compétiteurs, et comment faire mieux.

Sachez qu’il est souvent possible d’améliorer ce type de contenu sur votre site même s’il est déjà présent (peut-être est-il devenu obsolète, est-il incomplet ?).
En effet, côté expérience utilisateur, un contenu jugé trop ‘pauvre’, incomplet ou obsolète de donne pas une pleine satisfaction à vos visiteurs.
Vous pouvez par exemple mettre à jour quelques pages pour test et constater si cela a un impact positif sur votre taux de conversion. Une conversion ne se traduit pas forcement par une vente, il peut aussi s’agir d’un abonnement à une newsletter ou d’un partage sur les réseaux sociaux. Toute action positive de la part d’un visiteur est déjà un signe de réussite sur les améliorations apportées.

Structure de liens interne

Un autre exemple lié directement à la structure de votre site ou à la façon dont sont liées vos pages :

Imaginons qu’un de vos meilleurs contenus en termes de qualité est trop loin (en clic) de votre page d’accueil : il peut être difficile à trouver pour un visiteur. Il faut régler ça.

Générer le buzz

Ici nous abordons le cas dans lequel vous avez un contenu de qualité mais avec trop peu de visibilité. Peut-être faut-il travailler sur les réseaux sociaux ou revoir cette partie si c’est déjà fait. L’objectif sera bien évidement d’attirer plus de clients potentiels mais aussi de provoquer un maximum de liens naturels vers votre site.

Apprendre de la concurrence

Vous devez savoir ce que vos compétiteurs travaillent correctement sur Internet pour promouvoir leurs biens et services. C’est une source d’idées non négligeable. Posez-vous la question : peut-on faire mieux afin d’apporter plus de valeur et attirer de nouveaux clients ?


Vous l’aurez compris, trouver un bon prestataire est tout d’abord trouver un partenaire investi qui saura vous apporter, par son expertise et son empathie ce qui manque à votre site Internet pour gagner en visibilité.

Il vous conseillera afin d’obtenir des résultats relativement rapides sans trop d’investissement mais aussi sur les pratiques plus chronophages ou couteuses mais bénéfiques pour une progression à long terme.